Menu

Ma Biographie

Ma bio

Un rêve devenu réalité
Toute petite je n’avais qu’une idée en tête : devenir chef d’entreprise. De son côté, ma maman souhaitait me voir coiffeuse. 
Ainée de quatre enfants, je m’oriente donc, à l’âge de 14 ans, vers un préapprentissage en coiffure. Cette période ne fut pas facile pour moi . . . Je m’en souviens encore. Jeune fille d’origine tunisienne, je suis obligée de me présenter dans une centaine de salons avant d’obtenir la confiance d’un patron ! L’un d’entre eux me demande même de changer de prénom . . . Alors, pour les besoins du métier et poussée par mon ambition personnelle, j’accepte et deviens « Johanna ».

Reçue major de promotion au CAP, je vis ma première expérience professionnelle dans un salon, où j’apprécie le travail méthodique, précis et efficace ; hyper-motivée, je cherche déjà à faire mes preuves en tant que manager.

Mon brevet professionnel en poche (novembre 1997), je décide d’ouvrir mon premier salon. La tâche est rude quand, à 23 ans, on doit négocier avec des banquiers, chercher un local, garder le cap ! Mais l’appui d’un banquier et la grande générosité de mon père qui me prête 50 000 francs, soit environ 8000€, alliés à ma ténacité, me mènent enfin aux portes de mon rêve.

J’ouvre, en mars 1998, un petit salon de quartier au 55, rue Jeannin, en plein centre-ville de Dijon. Le nom de mon enseigne – ALLURE – n’est pas choisi au hasard. Il est dédié à ma future clientèle, il est le reflet de ma personnalité et il se caractérisera le personnel et le look des salons. C’est beau « avoir de l’allure » . . . et même le mot est élégant.
Déjà à cette époque, je possède mes propres idées, bien définies, auxquelles je resterai toujours attachée : la coiffure à petits prix associée à la qualité, les couleurs orange et noir pour la déco, un logo, une organisation efficace, des « recettes » professionnelles bien à moi. Qualité, qualité . . . Je suis attentive aux moindres détails. On dit même de moi que suis une « perfectionniste » !

S’ensuivra, de 2003 à maintenant, une période faste et intense avec l’ouverture de nombreux salons, ainsi que la création de la « Holding Allure » en 2007. Aujourd’hui, l’entreprise Allure Coiffure a ouvert 34 salons et gère 160 salarié(e)s. Elle dispose d’un centre de formation, de toute une gamme de produits cosmétiques labellisés Allure, et de vastes locaux pour son pôle administratif. Je crois que, personnel, partenaires, clientèle, nous pouvons tous en être fiers.

A 40 ans, j’ai envie de démontrer que, dans ce monde d’affaires plutôt masculin, on peut aussi réussir en tant que self-made-woman. Pour ma part, je suis parvenue à y trouver ma place, à m’imposer comme chef d’entreprise avec l’envie et la volonté de partager une éthique et une image forte, celle de la coiffure de qualité à petits prix. J’aimerais que cette « bio » vous prouve, à vous managers, coiffeuses, coiffeurs et partenaires, que le fait d’être jeune en début de carrière, ou d’être une femme, et dans mon cas, issue de la « diversité », ne sont pas des obstacles à la réussite d’un parcours professionnel. Oui, un rêve peut devenir réalité !

En ce début d’année 2014, je me lance dans un nouveau défi : la création de la licence de marque ALLURE.